Posté le 11 février 2018

De nombreux flocons, des paysages tout blancs, un bonhomme de neige, des yeux émerveillés, tout cela en l’espace de quelques jours, ça suffit pour me donner envie d’écrire un article.
Parce que clairement, quand aurais-je l’occasion d’écrire à ce sujet?
Au milieu de ma semaine chaotique dont je vous passe les détails, l’hiver s’est mis en mode hiver… Il était temps.
Depuis petite, la neige me met en joie, elle me fait rêver. Regarder tomber les flocons m’apaise et me fait tout oublier. J’ai le coeur doux et l’esprit calme. Vraiment.
Ma fille prend le même chemin et ce n’est pas pour me déplaire.
Je suis un pur cliché de la neige. Je rêve de neige à Noël, et à défaut que ça arrive un jour, je m’en contente sur les rares autres périodes. J’aime marcher dans la neige mais je n’aime pas l’abîmer… Je trouve tout beau quand il neige.

Alors on en a profité. Le premier bonhomme de neige de notre jardin, qui a eu un nez fabriqué grâce à un stabilo orange car nous n’avions plus de carottes. La luge et les roulades dans les couches blanches entre copains, ma fille s’est crue dans une station de ski. Une balade en famille en forêt, avec une luge cette fois fabriquée grâce à un DIY par Super Papa (Oui car après avoir fait pas mal de magasins pour en trouver une, nous ne nous sommes pas avoués vaincus, un plateau, de la ficelle, etc… La meilleure des luges faite avec amour pour une après-midi inoubliable!).

Niveau tenue, nous sommes cette famille qui n’avons pas prévu du tout de partir au ski cette année mais qui avons acheté salopette, bottes de neige à notre enfant le dernier jour. C’est pas grave ça lui a été très utile et ça resservira forcément à quelqu’un! Pour ma part j’ai compris que les Uggs c’était pour le grand froid sans neige, pour la crânerie sans conditions réelles.

Alors oui je suis bien consciente que la neige n’a pas ravie tout le monde. C’est froid, ça glisse, c’est dangereux sur les routes, certains n’en garderont que des mauvais souvenirs… Moi aussi ça me révolte qu’en Île de France en 2018 nous ne savons pas faire face à une telle situation mais j’ai tout de même choisi de voir le côté positif. Parce que cela ne changera rien.

Ce matin déception pour Précieuse, la neige a fondu, son bonhomme de neige tel Olaf en été était en phase terminale, et pour le coup il n’y avait ni concession ni compromis, impuissants face à la neige qui fond, nous n’avions pas d’arguments pour combattre le chouinage. Parfois se rendre compte de la réalité de la vie permet de grandir aussi…

Je suis contente, on en a pleinement profiter, en famille, entre amis, en balade ou par la fenêtre.
Ces quelques jours de vraies neiges m’ont fait rêver… Je m’arrête là car je suis à deux doigts de vous faire un solo sur « Jour de neige » d’Elsa…
Je suis donc cette fille qui aime la neige, son silence, sa magie, sa douceur, ses secrets…
Et vous…?

 

Commentaires

  1. Celine Boulnois

    Je suis tout à fait d accord avec toi
    J adore la neige bon si je dois prendre la voiture j ai super peur mais pour la beauté des paysage les glissade les boules et bonhomme de neige c est génial et c est tellement rare d en avoir chez nous que j ai trop “kiffer ” je parle comme les jeunes du coup lol
    J adore te lire
    Gros bisous bonne soirée à toi 😍❤💋

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *