Posté le 9 décembre 2016
Blog MummyBenti décembre 2016 celle qui ne voulait pas reprendre

Il y a des habitudes que l’on prend vite. Il y a aussi celles que l’on perd. Celles qu’on quitte avec un noeud au bide, avec lesquelles on ne pensait pas pouvoir couper et qu’on a hâte de retrouver à peine partie. Deux mois sans travailler suite à cette seconde opération. La première fois que j’ai réussi à couper complètement le cordon avec le travail. Il le fallait, on ne peut pas être partout. On ne peut pas être nul part non plus. Il fallait que je sois avec moi et ce n’est déjà pas une mince affaire. Les premières semaines post-op ont été au rythme de mon corps, lentes, douloureuses, pénibles, je me suis traînée en étant improductive. Le deuxième mois a été plus actif, toujours autant besoin de repos mais du mal à l’accepter et à me l’autoriser, entrecoupée de quelques rares sorties et de tas d’occupations à la maison.

La conclusion est sans appel, je reprends dans 3 jours et je ne me suis pas reposée. J’ai fait des mini sommes, des siestes, mais les journées sont passées vite, j’ai voulu géré ce qu’il y avait sur le feu et ce pour quoi je n’ai pas le temps d’habitude: administratifs, tri, rangement… J’ai du regarder 3 films, je ne me suis même pas lancée dans une saison complète de séries. Je me déçois. Je n’ai pas assez “plaidé”. Plaider a plusieurs sens, et là ne t’imagines pas dans un tribunal, mais bien dans un canapé, enroulé dans un plaid cocooning, doux et chaud où juste tes mains (et encore!) et une partie de ton visage sont apparents.

Je reprends lundi 12. J’angoisse, c’est une des rares fois où cela m’arrive. J’adore mon boulot, même si certaines choses que je n’étalerai pas ici font que l’envers du décor est devenu moins rose. J’insiste, j’adore le lieu et la dynamique où je bosse, ce qu’on y fait, l’ambiance interne (bon à 90% car cela reste un women-world, tout est dit). J’aime mon bureau, organiser, j’adore observer l’évolution des enfants, échanger avec leurs parents, me lancer dans des projets. Mais là je flippe. Je flippe d’être tétanisée de douleurs comme il m’arrive parfois, d’être crevée et de ne pas tenir le rythme (tu sais quand tu as un enchaînement de “bâillages” inmaîtrisables et communicatifs qui fait que même rester active dans une discussion te semble l’Everest).

Et là je te crache la pilule… Je dois m’occuper des enfants d’autrui alors que je n’ai même pas récupérer toutes les capacités pour m’occuper de mon propre enfant comme je le voudrais. De près, de loin, j’entends déjà des gens me dire “Mais tu n’auras pas à t’en occuper sur le terrain dans ton état”, “On va être vigilant”, “Ce n’est pas la même chose”, vous êtes quand même bien d’accord qu’être directrice de crèche c’est accueillir les enfants, mettre tout en oeuvre pour leur bien-être donc que tu leur changes la couche ou pas, que tu te mettes à 4 pattes en imitant Justin le lapin ou pas, que tu travailles sur les évaluations annuelles, sur le projet pédagogique, tu es dans la dynamique de t’occuper au mieux de ces chouchous, tu sais que tu vas rentrer forcément un peu plus claquée et un peu moins disponible et en forme pour ton enfant. Depuis que je suis mère, j’ai ce sentiment d’être incomplète pour elle (mais complète avec et grâce à elle, le paradoxe!) car partout et nulle part, devant gérer pas mal d’aléas de la vie (bon ok, prochain billet sur la mère qui culpabilise). J’ai du mal à accepter de ne pas être totalement avec mon enfant et de passer parfois plus de temps pour et avec ceux des autres, pour qui j’ai un profond respect et avec lesquels des liens se créent, tout en sachant que cela n’a rien à voir, que cela ne m’empêche pas de contribue au bonheur de ma Précieuse. C’est un sentiment bizarre. Sachant tout ça, il ne me reste plus qu’à anticiper et éviter ces dangers. Ma reprise va être light puisqu’elle sera suivie de vacances de Noël incessamment sous peu. Lundi, je sais bien que je n’aurais plus toutes ces questions, toutes ces angoisses, que je vais vite être dans le bain, contente de voir des personnes que j’apprécie, d’autres que j’affectionne. Mais là aujourd’hui c’est le bad. Aujourd’hui je me rends compte qu’il me reste 15000 choses à faire et que je suis mal. Mon cerveau s’est connectée avec mon corps car j’ai des douleurs lancinantes et fortes. Non ce n’est pas dans ma tête même si le stress ne doit rien arranger. J’ai envie de bloguer en pyjama avec un thé toute ma vie. Ce n’est pas possible? Ah pardon c’est dommage, il est bon de vivre de ces passions, ce qui me permet de revenir à ma motivation première: Observer, réfléchir, accompagner le développement physique, socio-affectif, des mini êtres humains pour appréhender au mieux cette vie de grand qui se rapproche un peu plus chaque jour. Je vais retrouver des bébés qui marchent, des moyens qui parlent, des grands qui mettent leurs chaussures tout seul. Je sais que lundi je vais être émerveillée. Et je sais que c’est aussi mon métier qui m’a donné envie de bloguer.

Alors le travail, la famille, la santé, le blog, la vie quotidienne, j’ai envie de vous dire, même pas peur, ça va le faire. Je vais réussir mon retour au travail. Et sans stress. Je me dois d’être efficace, pour moi avant tout, pour contrer la maladie, et pour prouver que même après deux mois d’absence, je peux reprendre la direction du navire.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon auto-thérapie de comptoir, je vais me finir devant la dernière saison de Scandal là, maintenant, tout de suite, avec un plaid, un litre de thé, des pancakes au Nutella et mon chat ronronnant…!

Lire la suite
Posté le 6 décembre 2016
Blog MummyBenti Haba Labyrinthe magnétique animaux Précieuse test jeu Noël 2016

Aujourd’hui je te parle de la dernière expérience test ludique de ma Précieuse et elle est devenue accro la demoiselle! Je suis ravie car j’aurais été super déçue qu’elle n’accroche pas avec ce jeu. Tadaaaammmm: voilà le jeu magnétique labyrinthe de Haba! Ce jeu est des plus complets, il met en action la vue, le toucher, la concentration, tout en restant à la fois drôle et toujours attrayant. Il demande une certaine précision car il faut savoir tenir le stylet magnétique, et le manier, donc niveau motricité fine c’est tout ce qu’il faut. Oui je sais je suis pénible avec ma motricité fine, mais c’est tellement important. C’est la base pour savoir s’appliquer du mascara sans faire de pâtés plus tard je vous le rappelle!Blog MummyBenti Haba Labyrinthe magnétique animaux Précieuse test jeu Noël 2016 2

Il s’appelle précisément “le labyrinthe des chiffres”, car il y a quand même une règle que tu t’appliques à suivre ou pas. Elle commence à compter mais elle n’explore pas encore tellement cette partie, on va commencer à s’y pencher maintenant qu’elle le maitrise manuellement. Jusqu’à 5 cela devrait aller sans souci. Il faut ramener les billes de la bonne couleur vers le bon chiffre et le bon animal. Précieuse, son kif c’est de ramener toutes les billes dans le triangle central . Chacun ses priorités.Blog MummyBenti Haba Labyrinthe magnétique animaux Précieuse test jeu Noël 2016 3

Vous avez été plusieurs à me demander des idées cadeaux, ou ce que je pensais de vos choix. Ce jeu, je le recommande régulièrement et vivement, car il est mixte, il peut convenir à différents âges, même les parents peuvent se déstresser avec 😜. Comme tous les jouets Haba, il est beau, la qualité est appréciable et tu la devines au premier coup d’oeil (c’est du contreplaqué, et le labyrinthe est protégé par une jolie vitre solide… Il vaut mieux!), les couleurs sont douces et harmonieuses, Haba quoi! Il est conseillé à partir de 2 ans, je le trouve adapté jusqu’à 4/5 ans tranquille. Car comme vous pouvez le voir, le stylet est raccroché avec une mini corde. J’ai lu quelques avis négatifs avant de l’essayer mais je suis étonnée, car non, ma fille qui n’a pourtant pas une force Herculéenne, ne peine pas à promener les billes, ni à soulever le stylet de la vitre par rapport à la force de l’aimant. Il faut avoir une petite maîtrise de ses mains forcément mais pas l’option main de bucheron!

Les labyrinthes magnétiques d’Haba sont proposés sous différents thèmes: grande course, fleurs, pompier, taupinière, robot… Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les capacités grâce aux formats et au degré de difficultés. Le magnétique c’est une des spécialités de Haba et je trouve que ça fonctionne très bien à partir de 2 ans dans les différentes formes de jeux. Ça aide l’enfant, il y arrive mieux et les frustrations sont diminués (j’ai dit diminué seulement…!).

Blog MummyBenti Haba Labyrinthe magnétique animaux Précieuse test jeu Noël 2016 4

Tu peux trouver le labyrinthe magnétique ici pour 19,95e donc très correct, ainsi que chez un bon nombre de distributeurs qui proposent des jouets Haba (Oxybul, Amazon, Fnac, cette liste est non exhaustive).

Bref Haba me fait toujours autant de l’oeil, ne m’a jamais déçue et je  te dis que tu vas faire un heureux ou une happy si tu le glisses sous ton arbre vert à épines le 24 à minuit! Et surtout après tu me racontes et tu m’envoies des photos, hein, c’est promis?

Blog MummyBenti Haba Labyrinthe magnétique animaux Précieuse test jeu Noël 2016 1

Lire la suite
Posté le 2 décembre 2016
Blog MummyBenti Petit Béguin automne hiver 2016 2017 Précieuse lot de tee-shirts 1

Petit Béguin est une de mes marques fétiches. Une de celles que j’ai repéré et projeté dès ma grossesse. Une de celles qui va le mieux à ma fille. Ça lui correspond, il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs: fantaisie, couleurs, originalité!
La marque propose des vêtements pour les enfants et adolescents de 0 à 16 ans. On est laaaaarrrrrrgggggeee. Bon pas sur que ma Précieuse accepte de mettre du Petit Béguin à 14 ans (et pourquoi pas?) mais ça serait drôle!
J’aime beaucoup la construction de leur site internet qui au delà du magasin propose un blog avec des ateliers qui contiennent des activités, des idées de jeux, de coloriage. C’est fun et très tendance ! L’équipe est toujours accueillante lors des différents salons et les produits sont présentés avec coeur et dynamisme (en toute sincérité car cela m’a marqué).
J’ai choisi mon coup de cœur, parmi tous les visuels de la nouvelle collection à tomber (tu sais la collection qui te donne envie d’avoir un nouveau mini bébé très vite!), celui dans lequel je voyais le mieux ma Précieuse pour cette saison. On a jeté notre dévolu sur ce lot de t-shirts manches longues “Forrest Friend” 100% coton qui pour le coup est complètement son style! Un tee-shirt fond blanc avec des motifs dispersés plus petits, noisettes, traces de pas, animaux de la forêt et un autre d’un joli beige tout doux avec un écureuil choupinou illustré (et là, la maman blogueuse honteuse te confie qu’elle a décidé de publier l’article avant que son enfant n’accepte d’être pris en photo avec ce fameux tee-shirt écureuil, les 2 fois où je lui ai mis, Mademoiselle a fait la boudeuse pour le shooting photo, et je ne veux pas la forcer).Blog MummyBenti Petit Béguin automne hiver 2016 2017 Précieuse lot de tee-shirts
Ils sont agréables à porter. Précieuse arrive dans un âge où elle dit quand ça la gêne, quand elle n’est pas bien, pas confortable. J’aime les finitions (particulièrement sur les épaules), la matière, les motifs, les couleurs en raccord avec la saison et les dernières tendances, les cols toujours travaillés. Ils font fureur,elle n’a eu que des compliments ce qui n’est pas pour lui déplaire.

Ce que j’aime aussi chez Petit Béguin, c’est qu’il y a très régulièrement des nouvelles collections, des thématiques, en rapport avec les moments forts de l’année. En ce moment, tu ne peux que fondre sur la collection de Noël (c’est ici). C’est une des rares marques à te proposer des promotions même sur la collection en cours sur laquelle tout le monde se jette.

J’ai craqué pour ces collants bébé fille “Love Christmas” mais pour une fois mon petit modèle de fille est trop grande (youpiii une victoire dans les étapes du développement 😉 il n’y a pas sa taille.

collant-bebe-fille-love-christmas

Maintenant que je ne l’habille plus comme un bébé, je trouve toujours des articles qui me plaisent, mais je dois bien avouer que je regrette les bodies super chous et colorés, nous avons été fidèles aux bodies de Noël durant ses 2 premières années, mais elle n’en met plus depuis peu, alors je craque en particulier sur les pyjamas tous plus jolis et funny les uns que les autres…

Quelques photos de mes pyjamas coups de coeur issus de la nouvelle collection…

pyjama-fille-manches-longues-petite-lune

Pyjama fille manches longues Petite Lune

 

Pyjama fille manches longues Mood

pyjama-fille-manches-longues-mood

Le rapport qualité/prix est toujours là, on est dans un autre univers pour les enfants, plus fun, moins classique sans pour autant en faire trop ou transformer ta progéniture en clown, je suis fan de la plupart des pièces. C’est une marque facile à trouver, directement sur leur site ou auprès de nombreux distributeurs (La Redoute, Kiabi, Leclerc, BabyStock…), entre la crèche, les copines et les virées shopping, je vois de plus en plus d’enfants portés les couleurs de Petit Béguin. La marque réveille en effet la mode en proposant des accessoires, des gigoteuses, des tours de lit, des maillots de bain. Petit Béguin a été élu par le magazine So Baby, de cette rencontre des modèles de pyjamas, de bodies, de bavoirs sont nés. Les manches sont souvent contrastées ce qui fait aussi le petit “+” de Petit Béguin. lot-de-2-bodies-bebe-fille-manches-longues-so-petit-beguin

Cela a été un plaisir de vous parler de cette marque qui habite notre dressing depuis bientôt 3 ans et qui continuera à faire partie de la famille encore longtemps je pense. Et vous, des coups de coeur chez Petit Béguin, vous aimez?

 

 

Lire la suite
Posté le 22 novembre 2016
Blog MummyBenti Article se séparer et se retrouver difficilement

5 mois. 2 opérations. 10 heures de bloc. 6 heures de salle de réveil. 12 jours sans ma fille. 12 jours sans sa Maman. Des longs moments de souffrance pour du mieux que j’espère voir arriver bientôt.
L’appréhension d’être séparée de ma toute petite Précieuse était bien plus forte que celle du bistouri, du post-op et même de ma plus grosse phobie, l’anesthésie.
Prendre sur soi au moment des au revoir, faire celle qui part gaie mais qui transmet son amour par le regard jusqu’à la dernière seconde. Gérer les derniers jours avant la séparation pour ne pas être étouffante mais se nourrir d’une bonne dose permettant de tenir durant l’hospitalisation.

Juin 2016. Elle est venue avec son papa, sa mamie et son oncle Pêche. Cela a été dur. Elle était perturbée par ma faiblesse physique, décontenancée par ce lieu inconnu sentant le malade tous les 3 mètres et sûrement étonnée de repartir sans moi. J’ai eu un micro calin et un baiser qu’elle m’a accordé, blottie contre son papa. Le retour a été un peu dur car je ne pouvais m’en occuper comme je le souhaitais mais incomparable avec l’acte 2. Et nous sommes partis nous ressourcer dans notre sud familial 3 semaines après.

Octobre 2016. L’automne. Plus froid, plus frais, les journées plus courtes. Les enfants ne peuvent rentrer dans le service de chirurgie cardio-vasculaire. On l’avait déjà vécu. Alors on a fait le choix qu’elle ne me voit pas. Que je ne la vois pas. Mais elle était chaque seconde dans mes yeux, dans ma tête, dans mon coeur. Chaque photo, une bouffée d’oxygène, plus bénéfique que 10mg de morphine en dose éclair. Chaque son puisé au téléphone, une dope te permettant de t’accrocher.
Le retour. Des plus difficiles. N’ayons pas peur des mots. Une petite fille ayant pris 4 mois, avec un vocabulaire plus enrichi, une mémoire plus distincte et des émotions à fleurs de peau. La semaine avec papa s’est bien passée, c’est ce qu’on redoute le plus, qu’elle réagisse à l’absence. Oui elle a réagit mais dans la modération et avec un accompagnement adapté.
Mais quand je suis rentrée, elle a tout lâché. Son incapacité à supporter mon corps meurtri par ces cicatrices, son incompréhension à ne pouvoir être dans mes bras à sa guise. Elle a testé, elle a cherché, elle a crié, elle s’est mise en colère, elle a pleuré, elle en a même vomi de rage pendant de longs jours et de longues nuits. Et moi, mère impuissante devant le désarroi de mon enfant, forcément bouffée par la culpabilité de mon absence, de ma santé haïe, incapable de la soulager. Incapable même de supporter. Oh ça ne dure jamais. Non c’est comme tout. Il y aurait donc des durées prescrites selon les familles, les typologies, les histoires? On a pris cher, on s’est inquiétés 10 jours durant et on est encore prudent. J’ai contacté ma pédiatre qui n’a rien pu faire pour moi, m’orientant vers un pédo-psy mais des pédo-psys pour des urgences ponctuelles, c’est plus que compliqué. Des réveils nocturnes à n’en plus finir, n’ayant pas assez de doigts pour les compter. Des réveils différents, ceux où les câlins ne suffisent plus, où les mots n’apaisent pas. Des crises nocturnes inexplicables, interminables. Des nuits où t’endormir ne sert à rien.
Oui mon amour de fille il fallait que ça sorte. Alors c’est sorti. On a été obligé de cadrer même si ça nous a déchiré le coeur pour ne pas que tu penses que ces états, ces nuits, ces journées étaient de l’ordre de la normalité. Non c’était de l’ordre du passage.
Alors on a travaillé à évacuer la colère, on a mis des mots sur les maux, on a demandé à la colère de ne plus revenir, on l’a dessiné, on lui a fait comprendre qu’elle n’était pas la bienvenue, qu’elle gâchait, qu’elle faisait peur, qu’elle faisait mal. On a appris à respirer pour décompresser. Mamie a même offert un super cadeau pour remplacer la colère.
Depuis on est vigilant. Tout n’est pas paisible, tout n’est pas complètement serein. Le mot hôpital te fait réfléchir, t’angoisse. Tu te demandes si je vais revenir. Oui mon Amour, à moins d’un drame, je reviendrais toujours, comme le dit la chanson que j’ai inventé à ta naissance pour t’apaiser durant les crises de coliques. 🎼Les Mamans sont toujours là, les Papas sont toujours là🎼
Et s’il le faut je passerai ma vie à t’apaiser et mon meilleur remède contre la maladie, le plus fatiguant, le plus boostant, le plus énergisant, c’est Toi ma Précieuse.
Pardon ma fille, petite boule de nerfs et d’émotions de t’avoir fait vivre ça. Je n’ai jamais cessé de veiller sur toi, même anesthésiée, même loin et je te promets d’être toujours là, car tu es la plus belle chose qui me soit arrivée.

Lire la suite
Posté le 21 novembre 2016
POP Toscanne 9 novembre 2016 accueil blog MummyBenti

Si j’ai loupé de vous raconter mon premier POP Tosc’Anne je ne manquerai pas de vous faire un retour sur le deuxième.
Sympathique petite virée parisienne, mercredi 9 novembre, dans un lieu toujours aussi sympa et accueillant. Un plaisir de revoir les copines toujours souriantes et de découvrir les nouveautés de la saison pour nos petits bouts!

Blog MummyBenti Pop Tosc'Anne, Précieuse, 40 ans MAM 2

Un étage était consacré au 40 ans de MAM, et oui MAM a 40 ans, Précieuse est à fond dans leur Birthday puisqu’elle ne quitte plus la tétine crée pour l’occasion qui était apparemment censée finir en porte-clés pour tout le monde… Pas chez nous. Précieuse respecte MAM tout comme MAM l’a toujours respecté, cocooner, réconforter, depuis sa naissance.Blog MummyBenti Pop Tosc'Anne, Précieuse, 40 ans MAM
J’ai apprécié entendre l’histoire de MAM, de son fondateur Peter Röhrig, les étapes clés de leur développement. Cependant pour des raisons qu’on ne connaît pas mais qu’on imagine les années MAM/DODIE sont squizées et c’est dommage.Blog MummyBenti Pop Tosc'Anne, Précieuse, 40 ans MAM 1

Les POP ce sont aussi des marques auxquelles je suis fidèle et qui me plaisent toujours autant et des nouveautés dont je vais vous parler.

Pop Tosc'Anne Blog MummyBenti HABA 1

HABA. Mon Précieux. La qualité, l’originalité, celui qui m’a réconcilié avec l’Allemagne (bon d’accord il y a aussi TheBlondeMother et ma génialissime baby-sitter lol).
Donc il y avait une grosse partie de la collection “Little Friends” (je fonds!!!), mais aussi des jeux de manipulation, d’expérimentation, de société, entre les puzzles, les univers combinés, les poupées et accessoires il y a de quoi faire pour petits et grands. Pop Tosc'Anne Blog MummyBenti HABA 3Gros kif pour les Toboggans , jeux mixtes, pour jouer seul, à plusieurs, entre enfants, en famille à ne pas s’en lasser.Pop Tosc'Anne Blog MummyBenti HABA 2

Précieuse teste actuellement le jeu magnétique “Labyrinthe de chiffres” et autant vous dire qu’elle s’éclate. C’est un cadeau idéal pour les fêtes, guettez le blog je vous en reparle dans les semaines à venir.

Gros craquage mais alors puissance 10 pour les Milestone Cards que tu peux trouver par exemple ici chez Berceau Magique mais aussi sur d’autres sites type Amazon and co… Je n’en avais jamais vu en vrai, juste sur des blogo-photos et j’adhère. Blog MummyBenti Pop Toscanne Milestone cardsNotamment parce que le panel est plus large, il s’adapte et suit l’évolution de l’enfant, il y a plusieurs thème: souvenirs de la première année, de la grossesse, de mariage, des cartes liées aux activités et aux expressions. Je pense me laisser tenter très vite. Pour nos photos, on est souvent à la recherche de l’ambiance, du petit truc qui rendra le cliché attirant, plus joli. C’est tout trouvé avec les cartes Milestone …

Et là, la découverte de la mignonnerie qui te donne envie de remettre le couvert baby acte 2 tant la douceur, la qualité, le bio-équitable, le tout réfléchi pour les sens de bébé sont là. Tadaaaaaammmmm … Wooly Organic commence à débarquer en France, dans quelques boutiques et plus facilement sur internet. Présentation simple et sympa pour objets, jeux, doudous et accessoires qui le sont tout autant.

Pop Tosc'Anne Blog MummyBenti Wooly organic

J’ai fait connaissance avec la société Babireva. Elle présentait des produits qui ont reçu de nombreux prix lors des différents salons (pot de voyage, article de vaiselle en bambou, biberons isothermes évolutifs: je dis oui pour ces biberons Pacific Baby!). Blog MummyBenti pop toscanne BabiRevaJ’ai choisi de vous parler des mitaines de dentition Mouthie Mitten, parce que ça me perturbe. Blog MummyBenti pop toscanne mitaines de dentition Mouthie MittenLe genre de produit où l’éduc que je suis aurait dit “ô mais jamais” et au final ça m’intrigue et j’aime le concept, envie d’essayer (je vais chercher des cobayes!), d’avoir des retours et je lui reconnais le côté pratico-pratique du soulagement. Finalement pourquoi on donnerait des anneaux de dentition et pas ça qui est fait pour leur changer la vie?

 

 

Claessens’Kids, les réveils et veilleuses conçus pour aider les enfants ET les parents dans le périple du dodo! On ne pas tarder à s’y mettre, elle grandit, comprend et le sommeil reste quelque chose de fragile chez les Z!

Blog MummyBenti Pop Toscanne Claessens'Kids

Il y avait aussi…

  • Yooji le spécialiste surgelé bio du tout-petit. On a goûté, testé et approuvé mais ma fille n’est plus dans ces textures. Par contre leurs nouveautés sont intéressantes… Filez voir!
  • Lässig, j’aime toujours autant chaque petite chose est à croquer version fringues, accessoires ou déco-rangement. Les couleurs sont douces les matières de qualité.
  • Franck & Fischer, marque d’origine Danoise, qui proposent des jouets contemporains, tout joli, #madewithcare, mais un tout petit peu onéreux.
  • B-Sensible, roi du drap-housse alèse, respirant et imperméable.
  • Kaiser le roi des peaux d’agneaux et des matières toutes chaudes et douces, qui propose des articles textiles pour les bébés et des chancelières confortables.
  • Oilily et ses fameuses poussettes fun et fantaisies.
  • Diono avec leurs accessoires de poussettes et de sièges auto (ce Radian 5 😍).

Ce n’est pas parce que je ne fais pas un arrêt sur image et détaillé de chaque marque ou produit phare que je n’apprécie pas, loin de là mais j’ai choisi de vous présenter mes coups de 💜 et avec cette liste et les liens (quand il n’y a pas le lien direct de la marque, on trouve facilement chez les distributeurs agréés, grâce aux moteurs de recherche), vous pouvez aussi aller découvrir les nouveautés si vous le souhaitez, elles sont chouettes!

A tres vite pour notre retour sur le jeu magnétique HABA et au plaisir d’une prochaine escapade chez Tosc’Anne…!

Lire la suite
Posté le 20 novembre 2016
Blog MummyBenti novembre mon spleen à moi

Je pourrais te parler novembre, comme je le fais quand j’écris à mes maladies, à mon frère. Mais nous ne sommes pas assez proches. Nous n’avons guère de points communs.
On a tous nos mois préférés, ceux qu’on apprécie le plus. Moi mon gros hic, c’est novembre. Et ça remonte à loin. Chaque année je l’appréhende, je l’encaisse, je me dis que c’est dans ma tête. Mais rien à faire c’est pas mon mois. Je n’ai pas l’impression que c’est celui des autres pour autant.
J’aime les couleurs de la nature durant quelques jours de novembre, avant qu’elle n’impose une nudité écolo.
J’aime les effets de lumière de novembre. Avant qu’on ait bien compris que le changement d’heure a tout flingué et qu’il n’y a que les moins de 30 ans et les plus de 60 ans qui ont l’impression de dormir plus.
Novembre est associé à des souvenirs douloureux, poignants, traumatisants. D’un point de vue personnel, et depuis quelques temps sociétal.
Novembre c’est celui qui te met bien à terre avant le décompte de Noël afin que tu repartes de tout en bas.
J’écris ces quelques lignes alors que 20 petits jours de novembre sont passés. De belles surprises venant me contrer peuvent arriver. Mais j’y crois peu. Cette année novembre m’a surpris avec d’agréables flocons de neige, les premiers pour ma fille. Mes bonheurs de novembre sont là et immuables fort heureusement. L’anniversaire de mon amie Agnès, de mon beau-père qui m’a élevé, de ma cousine…
Cette année des dates importantes liées à ma passion du blogging ont fait ou feront leur effet.
L’arrivée des marrons chauds, des vrais jolis habits de froid, le débarquement officiel annuel de la raclette, les premières décorations des fêtes…
Mes traumatismes de ce mois le sont aussi… Là et immuables.
Et puis il est long ce mois on dirait qu’il ne finit jamais.
Novembre est morbide, brumeux. Des célébrations auxquelles je ne tiens pas. Fête des morts, célébration de l’armistice mettant fin à une guerre aux trop nombreuses victimes. On fête une date alors qu’on est encore entourés de guerres plus terrifiantes les unes que les autres.
Les spécialistes parlent de dépression saisonnière qui toucherait plus les femmes. Soit… Il faut bien poser un diagnostic sur tout. A mon travail c’est le mois où il y a le plus d’absence. Nous sommes tous épuisés physiquement, moralement. Le mois qui te montre que tes vacances au soleil sont déjà loin et que tes prochaines ne sont pas demain.
Novembre je t’affronte, je t’écris pour m’aider et peut-être finir par t’exorciser. On sera peut-être un jour lié, par le destin de la vie, de bons moments faisant que je vais t’aimer et que tu me porteras bonheur.
Je ne suis pas déprimée j’avais besoin d’écrire sur ce mois qui me touchent et que je trouve si triste…

Lire la suite
Posté le 15 novembre 2016
UHU Stick de colle Justice League Blog MummyBenti Concours

Il y a des objets incontournables. Et des marques associées qui le sont aussi.
Des petites choses dont tu te sers quotidiennement, et qui continuent à te faire sourire grâce à leur côté fun et à allier l’utile à l’agréable au fur et à mesure du temps.
UHU est le champion de l’adhésif toute catégorie. La marque fait le bonheur de nos bureaux de blogueuses, de nos fournitures de working-girl, des cartables de nos minis chérubins et bien d’autre. UHU propose toutes sortes de colle, de pastilles adhésives, de correcteurs, et aussi des tas de “must-have” pour les ateliers manuels et les DIY!
Dans la série incollable, les sticks de colle UHU sont une référence (il était tellement tentant à placer ce drôle de jeu de mot…). Toujours au top du fun et toujours d’une qualité incontestable. Les colles UHU sont régulièrement élues produit de l’année et leur slogan “Colle tout sur tout” ne leur fait pas défaut. J’ai découvert leur site internet qui est plein de petites astuces et d’idées accessibles pour toute la famille (atelier créatif, club junior, bricolage).
Les célèbres tubes de colle sont régulièrement au goût des nouveautés, ils ont revêtus leurs panoplies des héros de l’Age de Glace l’été dernier, de Moi Moche et Méchant il y a quelques temps.
Pour cet automne, UHU a sorti 4 tubes de colle inédit, aux couleurs des héros de la Justice League.
La Justice League ça te parle forcément? L’alliance des supers héros de notre jeunesse, des héros qui perdurent!
C’est aussi le nom d’un film de super héros Américain réalisé par Zack Snyder, dont la sortie est prévue en 2017. Le film réunit les super-héros de DC Comics : Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborgainsi que Flash.
Les sticks de cette fameuse colle sont donc décorés à l’effigie de Flash, Batman, WonderWoman et Superman.

Ils existent en plusieurs format (2×21 g et 3×8 g), la qualité reste top, la colle ne se dessèche pas grâce à son historique bouchon et elle est très efficace pour les différents petits travaux scolaires, de bureau et de réalisations manuelles.

Pour l’occasion, UHU vous gâte et nous vous proposons de gagner un pack de ces sticks collector #JusticeLeague sur la page Facebook MummyBenti. On vous attend!

UHU Stick de colle Justice League Blog MummyBenti Concours 1

 

 

 

Lire la suite
Posté le 8 novembre 2016
Princesses Magnetik Doux Moulin Blog MummyBenti

Encore le retour d’un jeu que nous avons beaucoup apprécié, pour que notre avis soit objectif et valide, nous avons demandé à Zoha ma filleule d’amour qui  a 7 ans de le tester avec Précieuse, car “Princesses Magnétik” est conseillé aux enfants de 4 ans et +. Sans vouloir lui lancer des fleurs, ma fille (qui a 2 ans 1/2) a bien compris le concept et elle s’éclate. Mais vigilance oblige, il faut accompagner le jeu (tu la sens l’éducatrice qui parle là?) car il y a des micro-pièces super miam-miam pour nos petits encore dans “l’oralité”.

J’apprécie aussi car cela fait partie de ces jeux où elle peut s’amuser seule ou accompagnée. Le jeu est beau c’est ce qui m’a marqué en premier, de bonne qualité, c’est une jolie malette avec une petite poignée dorée (ce détail est important!), qui s’ouvre grâce à un bouton coeur (là, tu dois dire “Wahouuuuu”). A l’ouverture, le joli décor se présente à l’enfant et sur le côté se trouvent 2 tiroirs pour ranger les pièces et figurines. Ça évite d’en mettre partout et de les égarer. Ces petites choses sont aimantées, et côté Princesses, il y en a pour tous les goûts: une blonde, une brune, une rousse, cheveux raides, cheveux ondulés, cheveux frisés, allez hop chez Doux Moulin on a pensé à tout! Et même que ces Princesses, elles ont une penderie de malade à te rendre jalouse, de la robe de soirée, de cocktail, des mini-jupes, des capes, des talons, des bottes, les féministes n’ont qu’à bien se tenir on est bien dans du girly, pas de pantalon ni de baskets pour cette fois (allez pour cette fois, on valide, quand même, nos enfants ont le droit de rêver un peu!). Il y a de jolis animaux, des détails pour le décor et les histoires à créer. Ah oui, dans le décor il y a une licorne, je suis obligée de vous la citer, c’est trop “in” les licornes, si tu n’aimes pas les licornes en 2016, visiblement t’es has-been!

Princesses Magnetik Doux Moulin Blog MummyBenti 4

Zoha et Précieuse se sont crées leurs petites histoires avec ce jeu, l’imaginaire est bien activé et on sait combien c’est important durant l’enfance (et même quand on grandit d’ailleurs…).

Le coffret fait partie de la gamme Magnétik que l’on peut retrouver sur le site Doux Moulin. Il existe aussi les coffrets Chevaliers et Animaux.

J’aime vraiment ce jeu, il est pratique, transportable, correspond à plusieurs tranches d’âge, il développe pas mal de sens ainsi que la préhension de l’enfant et la motricité fine. Je trouve ma fille posée et calme quand elle y joue, elle est délicate et consciencieuse, je pense que le principe du jeu amène ces caractéristiques qui ne peuvent être qu’agréables pour l’enfant et son entourage! Ma petite Zoha d’amour s’est éclatée aussi, c’est le premier jeu vers lequel elle s’est dirigée lors de sa dernière visite (bon j’avoue un des seuls qui correspondaient à son âge) mais il est attractif et donne envie. Elle est plus précise, habile, que ma fille, elle a rapidement monté un chouette décor. Je trouve ça sympa d’observer les enfants, de voir leurs différentes créations avec un seul et même jeu.

La seule chose qui a retenue mon attention c’est ce côté modèle fille, modèle gars, qui viennent d’être complétés par le modèle mixte “animaux”, mais en même temps il en faut pour tous les goûts, cette analyse, c’est dans notre tête d’adulte, les enfants s’éclatent et je suis sûre que nos girls auraient fait leurs petites vies avec le coffret chevalier aussi. Princesses Magnetik Doux Moulin Blog MummyBenti 1

J’arrive un peu tard avec mon article car ces coffrets sont plébiscités par beaucoup, sur les blogs, sites internet spécialisés, font partie des wish-lists de Noël and co. Mais je voulais vous faire notre retour, remercier l’agence KomLM de nous avoir fait découvrir cette petite pépite que nous avions loupé lors de la dernière Shopping Presse Party de juin. J’espère que notre présentation vous a plu et vous avoir donner envie de tester les jeux MAGNETIK Doux Moulin!

Princesses Magnetik Doux Moulin Blog MummyBenti 2   Princesses Magnetik Doux Moulin Blog MummyBenti 3

Lire la suite
Posté le 1 novembre 2016
Blog MummyBenti Daylily cosmétique grossesse

Daylily.
Le nom est joli.
Une fleur. Emblème de la maternité en Chine.
L’histoire est jolie.
De l’amour et de l’amitié.
2009, en Polynésie, Audrey rencontre son futur mari, sage-femme. Coalition entre la beauté et l’accompagnement à la maternité.
Audrey et Diane sont amies, se confient leurs rêves et projets même à des milliers de kilomètres l’une de l’autre.
Le projet et le concept sont juste parfaitement bien trouvés et d’actualité.
Les futures et jeunes mamans.Blog MummyBenti Daylily cosmétique grossesse 1
Je kif depuis leur découverte, au salon Baby en avril dernier.
Personne n’est mieux placé que les fondatrices de la marque pour raconter leur belle histoire. Tout est narré sur le site. J’espère avoir résumé avec respect l’aventure telle que je l’ai comprise. J’avais très envie d’essayer leurs produits. Puis je me suis dit: Tu n’es pas enceinte… Tu ne viens pas d’accoucher…
Mais mon corps a besoin d’être entretenu, chouchouté. Et forcément la grossesse, les 12 kilos pris, la brioche au Nutella et mon immense passion dissimulée pour le sport n’ont rien arrangé.
Alors j’ai eu envie de tester le baume onctueux qui me semblait être le produit le plus adapté à mon “profil”. Et là gros coup de cœur.
J’avais lu plusieurs avis. Je voulais le mien, celui en lequel j’ai le plus confiance.
Le baume onctueux fait partie de la gamme “Toujours belle”. C’est un rituel raffermissant post-grossesse, destiné à des zones bien spécifiques (ventre,seins,hanches) pour autant il m’est arrivé de m’hydrater tout le corps avec. Il est multi actions, un pouvoir raffermissant, une action contre les vergetures et la cellulite (parlons en…).
Je suis sensible aux odeurs et à l’effet pendant et post application. J’ai été conquise. Il sent divinement bon, un parfum délicat et subtil (il sent bon le bouquet de fleurs) et c’est un petit plaisir de l’appliquer, en mode cocooning, on se sent hydratée, protégée. La texture est agréable, les composants (d’origine naturelle à plus de 99%) jouent leurs rôles: 5 huiles naturelles (macadamia, avocat, amande douce, rosier muscat, olive ) & un actif multi-action, le Body3ComplexTM (oui tu peux googliser parce que si je t’explique ici, c’est parce que moi même je l’aurais fait 😉).
Le petit plus qui a retenu mon attention et qui a contribué à mon coup de cœur même si je ne suis plus concernée pour le moment: le baume est compatible avec l’allaitement. Tout a été bien pensé et anticipé.
Je l’ai appliqué matin et soir sous forme de petits massages circulaires mais actifs (il faut ce qu’il faut!). Je compte reprendre une petite cure très bientôt. J’ai fait une pause entre les 2 opérations chirurgicales mais j’étais satisfaite des premiers effets donc cela ne pourra me faire que du bien!Blog MummyBenti Daylily cosmétique grossesse Baume

 

Les gammes Daylily sont complètes, il y a la gamme Toujours Belle, que je vous ai présenté ci-dessus et puis…
La gamme Belle enceinte  avec LE LAIT FONDANT & L’HUILE SENSORIELLE  (j’ai trop envie de la tester! Mon prochain craquage chez Daylily!!!) qui composent un rituel vergetures matin & soir, ils peuvent etre utilisés en duo ou seul.
LA CRÈME RADIEUSE – RITUEL SOLAIRE SPF 50

Vous pouvez commander les produits Daylily sur leur site internet et les points de vente sont aussi précisés, ils augmentent au fur et à mesure du temps, pharmacie, parapharmacie, instituts de beauté…

Sans oublier de préciser que Daylily c’est une équipe agréable, Audrey et Diane ont à cœur de parler de leurs produits et de leurs bienfaits. Pour les avoir rencontrer au dernier salon Baby du mois d’octobre je les ai trouvés accueillantes et passionnées.

Alors maintenant que je vous ai présenter Daylily, on vous propose aussi en collaboration un joli #Concours pour prendre soin de vous!

Le baume onctueux qui est mon produit coup de cœur est à gagner.

Blog MummyBenti Daylily cosmétique grossesse Baume onctueux

Pour ce concours je vous propose:

– De liker la page Facebook de Daylily
https://m.facebook.com/daylilyparis/

– Ainsi que la mienne
https://m.facebook.com/MummyBenti-519662864880192/

– De mettre un petit commentaire sous cet article (& sur Facebook si vous le souhaitez) expliquant pourquoi cette crème vous fait envie (Pensez à préciser votre pseudo Facebook!)

– De partager le post Facebook en mode public, vous pouvez inviter des amies si vous le souhaitez

– Vous pouvez multiplier vos chances en nous suivant sur Instagram et en vous abonnant à la newsletter du blog

Le concours se terminera le 13 novembre à 23h59. Il n’est pas géré par Facebook et il est limité à la France Métropolitaine.

Bonne chance à tous et belle découverte de Daylily Paris!

14.11.16  ÉDIT: Suite au tirage au sort via Random, le numéro 5 a été déclaré gagnant! Félicitation Laurence Rivasseau, j’attends vos coordonnées par mail ou par mp Facebook dans un délai d’une semaine pour pouvoir les transmettre à Daylily pour votre cadeau!

Lire la suite
Posté le 28 octobre 2016
Blog MummyBenti Précieuse Pabobo

Pabobo je les aime depuis leur découverte. Après tu ne peux que les apprécier davantage quand tu as eu la chance de passer un moment dans leur home sweet home et de rencontrer cette équipe aussi zen et agréable que leurs produits. Pas terrible la comparaison, mais tout coule de source.
J’ai été accueillie par Emilie et Miléna (youhouuu l’équipe #Pabobo il faut rajouter la pétillante Miléna sur votre site si puis-je me permettre 😉).
Pabobo c’est l’univers des lumières pour nos tout petits.
Cette visite était l’occasion de revoir leurs incontournables, certains ont été modifiés, nouveaux designs, nouvelles couleurs. Et de découvrir de nouveaux produits qui vont bientôt vous êtes présentés. Mais chut, patience, on a promis de rien dire. Je peux juste vous révéler que c’est magique, apaisant, et que cela va vous plaire.
J’ai juste envie qu’ils viennent faire un stage chez moi, peut-être qu’ils contribueraient à notre première vraie nuit depuis d’incalculables mois…
J’ai aimé connaître l’histoire de Pabobo, apprendre que tout est parti d’une réflexion d’un papa à propos de la sécurité, et que tout ce petit monde s’est construit autour.Blog MummyBenti Précieuse Pabobo 2
La sécurité est en effet ce qui les représente le mieux: sécurité physique pour les enfants avec ces lampes, veilleuses aux normes CE certifiée et répondant à un certain nombre d’exigence.
Sécurité affective car l’enfant est rassuré par ces objets qui deviennent familiers et indispensables.
À la maison, nous avons le projecteur musical d’étoiles, qui crée un ciel rempli d’étoiles changeant de couleurs, avec une mélodie (que je peux te fredonner par cœur a n’importe quel moment de la journée… forcement on la remet 4 fois par nuit…) réglable sur 2 puissances sonores. Il est aussi possible de laisser les étoiles sans musique. Ce petit monde s’éteint tout seul au bout d’un temps pré-réglé, qui a été modifié dans la dernière version 2016 (nous avons eu la notre en 2014), en fonction du temps d’endormissement moyen constaté chez les enfants.Blog MummyBenti Précieuse Pabobo 1
L’année dernière avant de partir en vacances j’ai acheté pour Précieuse, la veilleuse nomade toute choubidou, sans piles, sans fil, ultra-pratique (une fois que tu as compris comment l’ouvrir pour la recharger car je ne voulais pas l’abîmer et je n’osais pas tirer!). Elle s’adapte à la luminosité de la pièce.
Et Madame la veilleuse Nomade a reçu le label des Parents Testeurs de Consobaby! Elle dure hyper longtemps entre 2 périodes de recharge. Elle permet de maintenir une source de lumière légère et agréable dans la chambre de mon bébé, sachant que nous sommes amenés à y aller un certain nombre de fois la nuit…
Je songe très bientôt à agrandir la famille Pabobo qui entoure Précieuse car les nouveautés devraient lui plaire et qui sait peut-être l’aider à se laisser aller dans un sommeil paisible, profond permettant qu’on retrouve tous un rythme digne de ce nom.

Je suis repartie de chez Pabobo avec un nouveau membre de la #Team, la Lumilove Madame Câlin, elle est de la famille des famous Monsieur Madame de mon enfance, on s’est permis de lui faire un changement d’identité dans les règles, avec Précieuse on a choisi de l’appeler Madame Bododo (tu le sens le message subliminal là?). Elle se recharge via micro-usb, elle a 11 heures d’autonomie, elle est toute douce, toute légère, elle dort tantôt sur le rocking chair ou sous la couette avec Précieuse.Blog MummyBenti Précieuse Lumilove Pabobo

Pabobo, on a besoin de vous et vous êtes indispensable dans chaque petite famille pour rassurer, jouer, endormir, décorer, vos maîtres mots.

Et vous, adeptes de Pabobo aussi?

Lire la suite